C'est quoi ce titre ?

rock zine

J. Geils

Mort du guitariste J. Geils

Le corps du guitariste américain J. Geils, fondateur du J. Geils Band, a été retrouvé sans vie à son domicile de Groton, Massachussets, États-Unis, hier 11 avril. Il avait 71 ans.

 

J. Geils avait formé son groupe de Blues Rock, le J. Geils Band, en 1967 avec Peter Wolf au chant, Seth Justman au clavier, Dany Klein à la basse, Richard Salwitz, dit Magic Dick, à l’harmonica et Stephen Jo Bladd à la batterie.

 

La formation a enregistré un total de 14 albums jusqu’en 1984 et a su se faire apprécier du public grâce à ses prestations scéniques et à des singles tels que ‘Must Of Got Lost’ (1975), ‘Love Stinks’ (1980) ou encore ‘Come Back’ (1980). Mais c’est en 1981 que la consécration arrive et que le groupe atteint le sommet des ventes outre-atlantiques avec son album ‘Freeze-Frame’, duquel est extrait le fameux hit ‘Centerfold’. 

 

Le groupe ouvre même la tournée européenne 1982-1983 des Rolling Stones, alors que le single ‘Centerfold’ débarque sur le Vieux Continent. 

 

 

Toutefois, suite à des divergences au sein du groupe, celui-ci se sépare en 1985, et ne se retrouve sur scène que quinze ans plus tard. Le J. Geils Band continue depuis à se produire sans son guitariste fondateur qui avait définitivement quitté le groupe en 2012.

 

Sur les réseaux sociaux, plusieurs musiciens, dont le guitaristeTom Morello, ont déjà rendu hommage au guitariste avant tout connu pour être un grand rockeur. 

Rock In Peace, J. Geils.

 

Publié le 12/04/2017