Fiche artiste

Alice Cooper

Alice Cooper : pionnier du shock rock

 

Connu pour sa riche carrière musicale et surtout pour ses apparitions spectaculaires, parfois outrageuses, Alice Cooper compte parmi les plus grandes figures du hard rock et du métal du XXe siècle.

 

La provocation comme marque de fabrique

 

De son vrai nom Vincent Damon Furnier, Alice Cooper nait le 4 février 1948 à Détroit. À Phoenix, ville de son enfance, il monte son propre groupe de rock, The Earwigs, et tente de faire une percée à Los Angeles. Vers la fin des années 60, la bande adopte le nom de scène de son lead vocal. Se produisant principalement dans les boîtes de nuit et les bars, le groupe se fait rapidement remarqué par le célèbre Frank Zappa et signe son premier contrat avec le label Straight. Après l'échec de leurs deux premiers albums, les jeunes rockeurs s'associent avec Bob Ezrin et enregistrent leur premier disque à succès, Love It to Death, en 1971, suivi immédiatement de Killer. Propulsée par ces deux best-sellers, la bande commence à peaufiner son image et organise des concerts marqués par des mises en scène burlesques, violentes et macabres, usant parfois d'accessoires évocateurs : guillotine, chaise électrique, potence et boa constrictor. Le groupe produit par la suite trois autres albums – School's Out, Billion Dollar Babies et Muscle of Love – avant de se séparer définitivement en 1974.

 

Un incontournable du shock rock durant cinq décennies

 

Alice Cooper continue alors sa carrière musicale en solo, tout en préservant une image versant dans l'outrance et la provocation, sans toutefois rencontrer le même succès qu'en groupe, sauf pour son premier disque Welcome to My Nightmare, devenu une référence aux États-Unis. Il commence alors à expérimenter d'autres genres musicaux – cabaret, jazzy, new wave, électroniques, etc. — et écrit des titres sur des thématiques différentes en collaboration avec de grands noms du rock et du métal dont Twisted Sister, Guns N'Roses, Tobias Sammet et Slash. Devenu entre-temps un grand amoureux du golf, il enchaîne concerts, tournées et albums au fil des années. Malgré une baisse de popularité très remarquée, Alice Cooper reçoit la juste récompense de sa riche carrière musicale en décembre 2010 en intégrant le Rock and Roll Hall of Fame.


Derniers articles


Publicité