Fiche artiste

Bruce Springsteen

Bruce Springsteen, le « Boss » du rock'n'roll

Révélé sur la scène rock en 1974, Bruce Springsteen fait partie des auteurs-compositeurs et arrangeurs les plus réputés au monde dans le domaine du rock. Son talent fait l'unanimité chez ses fans et ses confrères musiciens.

 

Le Boss sur la trace du King

 

Né le 23 septembre 1949 à Long Branch, dans le New Jersey, Bruce Springsteen grandit dans un quartier défavorisé de Freehold. Sa passion pour le rock commence un soir, lorsqu'il tombe au hasard sur un concert d'Elvis Presley à la télévision. Séduit par le style du « King », il décide de se consacrer pleinement au rock. Sa mère, ayant remarqué sa nouvelle passion, lui offre alors sa première guitare. Après des mois de persévérance, il réussit à composer quelques morceaux et se produit en compagnie de différents groupes. Respecté par ses pairs, il s'approprie très vite le surnom « The Boss » et signe un premier contrat avec Columbia dès 1972, entouré de ses amis du New Jersey, membres du groupe E Street Band. Ses deux premiers albums, sortis en 1973, ne rencontrent pas le succès escompté. Le chanteur n'abandonne pas pour autant et revient dès 1975 avec un nouveau disque, Born to Run, applaudi par les critiques et le public.

 

La consécration d'une légende

 

Born to Run, une compilation de titres très rock'n'roll, révèle définitivement le chanteur et son groupe au public. Ils sortent par la suite deux autres albums, Darkness on the Edge of Town et The River, et assure de nombreuses tournées aux États-Unis. La consécration mondiale intervient en 1984 lors de la sortie de Born in The USA, le disque s'étant vendu à quelques millions d'exemplaires dans le monde. À sa sortie, la chanson titre de l'album fait polémique auprès des politiciens américains, plusieurs candidats, dont Ronald Reagan, voulant s'approprier ses paroles durant les campagnes électorales. Finalement, Georges Bush obtient le droit de l'utiliser comme hymne lors de la campagne de 1988.

 

Un grand nom du rock connu à l'international

 

L'année suivante, il commence une brève carrière solo, pleine de succès, au cours de laquelle il enregistre successivement Human Touch, Lucky Town et The Ghost of Tom Joad. Après plusieurs Grammy Awards et un Oscar, il reforme le groupe E Street Band en 2000. Chanteur engagé, il signe l'album The Rising, entièrement consacré aux attentats du 11 septembre, puis s'engage aux côtés d'autres artistes comme Esther Galil et Neil Young pour protester l'invasion de l'Irak. Depuis 2007, il enchaîne plusieurs tournées mondiales très remarquées pour les nombreux moments d'émotions du « Boss » et l'intensité des interprétations des morceaux cultes du chanteur.

 


Derniers articles


Publicité