Fiche artiste

Bush

Bush, groupe britannique aux accents américains

 

Produit arrivé tout droit de Londres, Bush s'impose avec un style américain très marqué. Se languissant des airs grunge et des riffs de ses musiciens, il revient avec un nouvel album après un arrêt de 10 ans.

 

Une entrée fracassante sur la scène musicale

 

De la rencontre de Gavin Rossdale avec Nigel Pulsford et deux anciens musiciens de The Partisans, Dave Parsons et Robin Goodridge, naitra en 1992 le groupe Bush. Baptisé ainsi en référence au quartier de Shepherd’s Bush à Londres, il donne de la voix sur un air de grunge purement américain, entretenant la confusion sur son pays d'origine. De l'autre côté de l'Atlantique, son succès est immédiat. Son 1er opus Sixteen Stone paru en 1994 s'écoule à 6 millions de copies et les singles Glycerine, Comedown ainsi qu'Everything Zen extraits de l'album s'inscrivent au Billboard Top 44. Un succès vite confirmé par Razorblade Suitcase en 1996, chaudement accueilli en Europe et aux États-Unis.

 

Partir pour mieux revenir

 

Le groupe s'essouffle à partir de leur troisième opus, et perd un peu de son public avec le quatrième : Goldenstate, en 2001. Coïncidant avec la tragédie du 11 septembre 2001, le 1er single de l'album sortira sous le titre The People That We Love, au lieu de Speed Kills. Un an plus tard, la formation se dissout et les membres du groupe se consacrent à leurs projets solo. Sans perdre de vue sa passion pour la musique, Gavin Rossdale se fait acteur et donne la réplique à Keanu Reeves dans le thriller Constantine. Il retrouvera le line-up du groupe en 2010, qui revient sur les chapeaux de roue l'année suivante avec l'album The Sea of Memories. Gavin ne renoncera pourtant pas à sa carrière d'acteur puisqu'on l'a aperçu très peu vêtu sur le plateau de Bling Ring pour une scène d'arrestation.

Publicité