Fiche artiste

The Cult

The Cult, un mythe du rock gothique

 

Dans les années 80, le groupe de rock anglais The Cult connait l’apothéose. Adoptant différents line up depuis sa formation, le groupe rencontre un grand succès avec un rock héroïque, notamment avec son titre « She Sells Sanctuary » sorti en 1985.

 

Un style unique

 

En 1981, Ian Astbury lance un groupe  baptisé Southern Death Cult accompagné de Buzz Burrows, Barry Jepson et Aki Nawaz Qureshi. Astbury rencontre alors le guitariste Billy Duffy et forment ensemble Death Cult en 1983. Ils produisent un rock énergique et morbide avec une tendance new wave.

 

Début 84, la formation est rebaptisée The Cult comptant parmi ses membres le chanteur Ian Astbury, le guitariste Billy Duffy, le bassiste Jamie Stewart et le batteur Nigel Preston.

 

Depuis, le groupe a connu neuf formations différentes jusqu'à celle de 2012 réunissant, au chant et à la guitare Ian Astbury, à la basse Chris Wyse et John Tempesta à la batterie.

 

The Cult se démarque grâce aux looks originaux des musiciens comme la coupe punk de Duffy ou les longs cheveux tressés d'Astbury.

 

Moments de gloire

 

Le premier album de The Cult, « Dreamtime » voit le jour en 1984. Le titre « Spiritwalker » est classé numéro un des ventes indépendantes. Le titre « She Sells Sanctuary », sorti en 1985 compte parmi les plus grands succès du groupe faisant de leur deuxième album « Love », un disque culte.

 

Le néo hard rock se fait ressentir dans « Sonic Temple » qui voit le jour en 1989.  

 

« Ceremony » sorti en 1991 n'est plus que le fruit du duo Duffy-Astbury avant que les membres du groupe se séparent en 1995.

 

Le groupe se reforme en 1999 et enregistre « Beyond Good And Evil » sorti en 2001 avant de se séparer à nouveau.

 

En 2006, Chris Wyse rejoint The Cult pour une série de concerts et leur dernier album « Choice Of Weapon » se retrouve dans les bacs en mai 2012.

 

Publicité