Fiche artiste

The Dandy Warhols

The Dandy Warhols, les rois du rock psychédélique

 

Adeptes de pop psychédélique, The Dandy Warhols voient le jour en 1992. Plusieurs compositions du groupe sont choisies comme bandes originales de célèbres films américains.

 

Les premiers pas des rockers de l'Oregon

 

C'est dans leur ville natale, à Portland, que les Dandy Warhols font leurs premiers concerts. Constitué de Courtney Taylor, au chant et à la guitare, Zia McCabe, à la basse et au clavier, Peter Holmström, à la guitare, et Éric Hedford, à la batterie, le quartette se fait d'abord appelé « Andy Warhol's Wet Dreams » avant d'adopter son nom actuel.

 

Influencés par les riffs de « Velvet underground », « Iggy pop » et « David Bowie », ils se lancent dans le style pop psychédélique.

 

Pour personnaliser leur style, les 4 rockers n'hésitent pas à incorporer des mélodies de rock des années soixante à leurs compositions. En 1995, leur premier disque, « Dandy's Rule OK » est disponible dans les rayons des disquaires.

 

Vers un succès international

 

Leur premier album permet au groupe de se faire connaître aux États-Unis. En 1997, « …The Dandy Warhols Come Down », leur second chef-d'œuvre est dans les bacs.

 

« Every Day Should Be A Holiday », un des célèbres titres du disque est choisi comme bande originale du film « Mary A Tout Prix », produit par les Frères Farrelly.

 

« Not If You Were The Last Junkie On Earth », un des morceaux extraits de l'album, est utilisé dans une des publicités de Vodafone et se hisse au sommet des charts britanniques.

 

L'année 2000 est marquée par la sortie de leur troisième disque : « Thirteen Tales From Urban Bohemia ». Pour assurer la promotion de leur quatrième compilation, « Welcome to the Monkey House », en 2003, la formation se produit en première partie des concerts de David Bowie.

 

Publicité