Fiche artiste

The Darkness

The Darkness, entre glam rock et électro

 

Avec le désir de faire renaître le rock des années 70, The Darkness voit le jour à la fin de l'année 1999. Influencée par des groupes mythiques, la formation parvient toutefois à imposer son propre style.

 

Le début de l'aventure

 

Le réveillon 1999 voit la naissance inopinée du groupe. Après avoir quitté « Empire », leur ancienne formation, Dan Hawkins et Justin Hawkins décident de constituer The Darkness. C'est en interprétant le morceau « Bohemian Rhapsody » de Queen que l'idée a subitement germé dans l’esprit de Justin. Le batteur Ed Graham et le bassiste Frankie Poullain décident aussi de combiner leurs talents à celui des frères Hawkins.

 

Inspirés par les plus grands noms du rock

 

Kiss, AC/DC, Queen, Davis Bowie, Dire Straits, Thin Lizzy, Aerosmith... les morceaux composés par ces icônes du métal et du glam servent de source d'inspiration à Darkness.

 

Avec leurs textes aux thèmes éclectiques (amitié, amour, sexe, drogue), leurs costumes pailletés et leurs époustouflantes prestations scéniques, le quatuor britannique se permet de poser ses marques. Le brassage du metal, de la musique électro et de l'agréable timbre vocal de Justin Hawkins contribue au triomphe du groupe.

 

Les années à succès

 

En 2002, « I Believe In A Thing Called Love », le premier EP du quatuor, leur ouvre les portes du succès. Ils apparaissent alors en première partie de Def Leppard et Deep Purple.

 

En février 2003, ils composent « Keep Your Hands Off My Woman », un single qui se retrouve dans le top 50 des charts britanniques. Cette année est aussi marquée par la sortie de « Permission To Land », leur second album.

 

En 2005, Frankie Poullain quitte l'aventure et se fait remplacer par Richie Edwards. En 2006, après le départ de leur lead vocal, ils renaissent sous le nom de Stone Gods.  

 

Pour le plus grand plaisir des fans du groupe, The Darkness sort l’album « Hot Cakes » en 2012, incluant les succès « Everybody Have A Good Time », « Living Each Day Blind », « With A Woman » et la reprise de « Street Spirit (Fade Out)» de Radiohead.

 


Derniers articles


Publicité