Fiche artiste

Editors

 Editors, un relai entre le rock et le new wave

 

Star montante du rock des années 2000, avec les Kaiser Chiefs, Arctic Monkeys et Franz Ferdinand, Editors se veut être le relai entre le rock et le new wave. Tom Smith et sa bande apparaitront rapidement sur le devant de la scène après la sortie en 2005 de leur album « The Back Room ».

 

Une bande d’étudiants de Birmingham

 

Le groupe Editors, connu à ses débuts en 2003 sous le nom de « The Pride », s‘est constitué autour de Tom Smith, Chris Urbanowicz, Russell Leetch et Owen Geraint. Ce dernier renoncera plus tard à son rôle de batteur pour laisser la place à Ed Lay. La formation devient alors « Snowfield ». Les jeunes étudiants de Birmingham ont opté pour un style de musique tiré d'un savant mélange de rock et de new wave.

 

Les jeunes artistes décrochent en 2004 leur premier contrat avec « Kitchenware Records » sous le nom d'Editors. Tom Smith et sa bande cartonnent un an plus tard avec l'album « The Back Room ». Ce dernier se positionne à la 12e place des Hits britanniques dès la première semaine de sa commercialisation avant de caracoler à la seconde place quelques jours plus tard.

 

Editors reste fidèle à son style new wave

 

Cette production propulse le quartet sur le devant de la scène. Leetch, Smith et les autres, tous amateurs des films « Magnolia » et « Un long dimanche de fiançailles », enchaînent les concerts. Ils participent à des évènements comme Bloc Party ou Pukkelpop en 2008.

 

En 2007, a sortie de l’album « An End Has A Start » enchantera les fans du groupe, il reste à ce jour l’album ayant connu le plus grand succès commercial des Editors. 

 

La presse a souvent comparé les Editors à de nombreux groupes new wave des années 80, elle les a notamment accusé de s’être trop inspiré des Joy Division, même si Russell Leetch n’a cesse de rétorquer que ses acolytes et lui étaient encore trop jeunes à l'époque pour vraiment avoir connu le mouvement new wave. Il met en avant l’identité très particulière des Editors. La formation reste fidèle à son style new wave. La voix profonde de Tom Smith, mélangée à un son clair et mordant envoûte de plus en plus les admirateurs. En 2012, Chris Urbanowicz quitta le groupe alors en pleine préparation de leur quatrième album qui devrait sortir en 2013.

 

 


Derniers articles


Publicité