Fiche artiste

George Thorogood

George Thorogood, le blues-rock à l'honneur

 

Compositeur et guitariste hors pair, George Thorogood mélange le rock et le blues pour le plus grand bonheur des fans. Retour sur son parcours.

 

Les débuts d'une carrière rock

 

Né le 24 février 1950, George Thorogood grandit à Wilmington où il se passionne déjà pour la guitare. Il décide de fonder son propre groupe dans les années 70 qu'il baptise « The Destroyers ». Il rencontre son futur mentor, Hound Dog Taylor à Boston qui lui permettra de produire une première démo intitulée « Better Than The Rest ». Il prend alors le nom de « George Thorogood and the Destroyers » pour se mettre au-devant de la scène. Son interprétation de la chanson  « One Bourbon, One Scotch, One Beer » confirmera son succès.

 

Les évènements marquants de sa carrière

 

Il sort son deuxième album « More George Thorogood and the Drestroyers » en 1980 et a la chance de partir en tournée avec « The Rolling Stones » en 1981. Désormais connu dans l'univers de la musique rock, l'artiste a l'opportunité de jouer à Paris à l'occasion de l'évènement "plus grand groupe de rock'n'roll" en 1982. Un troisième album intitulé « Maverick » sort quelques années plus tard, mais il ne rapporte pas le succès attendu.

 

Les années 2000

 

Dans les années 2000, le chanteur sort 3 titres à succès comme « Ride Till I Die », « The Hard Stuff » ou encore « The Dirty Dozen », mais n'arrive toujours pas à convaincre le public. Il a du mal à revenir sur la scène et décide de mettre en vente l'enregistrement « Live in Boston 1982 » qui rapporte alors un vrai succès. En 2011, il décide d'honorer le studio Chess Records à travers la chanson « South Michigan Avenue ». George Thorogood réalise un tout dernier album de blues rock avec Buddy Guy et Charlie Musselwhite.

Publicité