Fiche artiste

Hard-Fi

Hard-Fi, les rois du Punk Rock britannique

 

Hard-Fi voit le jour en 2002 à Staines, dans la banlieue londonienne. Mélangeant le style Punk à l'indie rock, ce groupe britannique se fait connaître grâce à « Hard To Beat ».

 

Les débuts d'un groupe mythique

 

Déçu par les prestations de « Contempo », son ancien groupe, Richard Archer revient à Staines, sa ville natale pour y fonder Hard-Fi en 2002. Leader de l'équipe, il recrute Ross Philips à la guitare, Steve Kemp à la batterie et Kai Stephens à la basse. Animé par la même passion du rock, le quatuor oriente son style musical vers le punk et l'indie pop. Ce mélange des genres séduit le public qui s'arrache, dès sa sortie « Hard to Beat », le premier single du groupe. En 2005, « Stars of CCTV », leur premier album, fait la conquête du grand public et des critiques musicales. Cette année, leur succès est à son apogée. En 2007 et 2011, ils font leur retour avec respectivement, « Once Upon A Time In The West » et « Killer Sounds ».

 

« Stars of CCTV », un triomphe signé Hard-Fi

 

Ce premier album est constitué pour l’essentiel des premières démos de Richard Archer. Prévu pour être édité chez Atlantic, il est finalement enregistré chez Abbey Road. Les tubes de l'album se propulsent rapidement au sommet des hit-parades. Le public s'arrache les 500 exemplaires du disque mis en vente sur le marché si bien que le studio Necessery décide de le rééditer rapidement. Il sera finalement vendu à un million d’exemplaires. Grâce à cet album, l'équipe se voit remettre le prix Mercury en 2005. La récompense des prouesses de la bande ne s'arrête pas en si bon chemin. Cette même année, 2 Brit Awards sont remis aux rois du punk rock.


Derniers articles


Publicité