Fiche artiste

John Cougar Mellencamp

John Cougar, la rockstar de l'Indiana

 

John Mellencamp, alias John Cougar, est une star américaine de rock originaire de l'Indiana. Avec ses compositions musicales alliant rock, folk et country, il enflamme les scènes dans les années 80 et 90.

 

Ses débuts

 

Né le 7 octobre 1951 dans la ville de Seymour, dans l'Indiana, John Mellencamp est un chanteur de rock qui mixe le style folk à la musique country. Découvert par Tony De Fries, manager de David Bowie, il change de nom et devient John Cougar. En 1976, les tubes de son premier disque « Chestnut Street Incident » passent sur les ondes radio.

 

Un an plus tard, il enregistre « The Kid Inside ». En 1978, « I Need A Lover », une de ses compositions, reprise par Pat Benatar, est sur toutes les bouches. Deux ans plus tard, « Nothing Matters And What If It », son quatrième album, s'écoule à près de 1 million d'exemplaires et se classe parmi les best-sellers de l'artiste.   1982, le tournant de sa carrière   Pour John Mellencamp,

 

1982 est l'année du sacre

 

Vendus à plus de 5 millions d'exemplaires, les singles tels que « Jack And Diane » et « Hurt So Good » se hissent au sommet des charts. Il reçoit le Grammy Award du meilleur producteur de l'année.

 

À la même époque, Billboard le couronne meilleur chanteur pop. Véritable artiste touche-à-tout, il se lance dans la composition de bande originale de célèbres films tels que « Cocktail », « Footlose » et « Colors ». En 1992, il s'essaie au cinéma et tourne dans « Falling From Grace ». En 2001, il incarne Joe McCormack dans « After Image », un thriller signé Robert Manganelli. Un an plus tard, il apparaît dans « Cowboys and Idiots », une comédie de David Semel. En 2002, il incarne également Wayne dans « Lone Star State Of Mind ».

Publicité