Fiche artiste

The Kooks

The Kooks, un groupe accrocheur

 

Il n’aura fallu qu'un album aux Kooks pour se faire une place sur la scène rock anglaise. Sans se laisser décourager par certaines mauvaises critiques, The Kooks enchainent les albums à  succès.

 

La rencontre avec le succès

 

Dans l'histoire du rock, de nombreux groupes se sont formés sur les bancs de l'université. C'est le cas des Kooks qui voient le jour en 2005, réunissant Luke Pritchard, Hugh Harris, Paul Garred et Max Rafferty. Le groupe doit son nom du single « Kook » de David Bowie, sorti en 1971 sur l’album « Hunky Dory ».

 

La première apparition du groupe qui a lieu lors du Brighton's Free Butt Festival est un véritable triomphe, et l'amène à enregistrer « Inside In Inside Out », arrivé dans les bacs en 2006, confirmant immédiatement la notoriété de la formation. En effet, ce 1er album s'écoule à près de 2 millions de copies à travers le monde, et « Naïve », un single écrit par le chanteur lorsqu'il avait à peine 16 ans, se classe 5e dans les charts britanniques.

 

Un groupe presque comme les autres

 

Dénigré par certains, acclamé  par le public, le groupe joue dans la cour des grands, malgré le jeune âge de ses membres. Son indéniable talent lui permet de faire la 1re partie à Cardiff d'un autre groupe britannique, The Rolling Stones.

 

Malheureusement, comme dans de nombreuses formations de rock, l'un des quatre garçons souffre d'addiction à la drogue. Au final, son absentéisme vaudra à Max Rafferty d'être congédié du groupe. Son poste sera repris par Pete Denton, sans que cela ait la moindre incidence sur la renommée du groupe.

 

L'album « Konk », intitulé ainsi en référence au studio où il a été enregistré, caracole en tête des ventes en 2008.Surfant encore et toujours sur la vague du succès, les Kooks enchainent avec « Junk Of The Heart » en 2011.

 


Derniers articles


Publicité