Fiche artiste

Nada Surf

Nada Surf, dix ans de rock new-yorkais et de tournées internationales

 

Nada Surf, groupe de rock new-yorkais conquiert rapidement le public européen et américain et fait une carrière internationale.

 

Le premier album chez Elektra

 

Groupe de rock new-yorkais, Nada Surf est créé en 1992 autour de Daniel Lorca à la basse et au chant, Louie Lino aux claviers puis Aaron Conte à la batterie. Ce dernier quitte rapidement le groupe pour être remplacé par Ira Elliot qui officie alors en tant que batteur au sein des Fuzztones et dont les deux autres membres de la formation sont fans.

 

Au terme d'un contrat avec la maison de disque Elektra et la rencontre avec le producteur Ric Ocasek, Nada Surf enregistre son premier album studio baptisé « High/ Low » en 1996. Suit alors une série de concerts aux États-Unis où le groupe se produit aux côtés de Superdrag. Le titre « Popular », extrait de « High/Low » devient un succès national et touche également le public européen.

 

Tournées et réputation mondiale

 

Après de nombreuses retouches, arrive « The Proximity Effect », le second album, commercialisé uniquement en Europe, suite à des désaccords sur les titres avec Elektra. La maison de disque finit par rompre le contrat alors que Nada Surf est en pleine tournée européenne. « The Proximity Effect » plébiscité par le public français entraîne le groupe pour une trentaine de dates en France au cours du printemps 1999.

 

L'année suivante, Daniel Lorca et ses acolytes remportent le procès qui les oppose à la maison de disques et proposent le même album sous leur propre label baptisé 'MarDev.

 

Nada Surf part alors à la conquête du public américain sort par la suite en 2001 l'album « Let Go ». Après 10 ans de carrière et 7 albums studio, Nada Surf acquiert une réputation mondiale et se produit sur les scènes du monde entier : aux États-Unis, au Canada, en Europe ou encore au Brésil.


Derniers articles


Publicité