Fiche artiste

Nickelback

Nickelback, vers un succès planétaire

 

Nickelback a vu le jour pour la première fois en 1995, année de création du groupe canadien, composé de Chad Kroeger, Ryan Peake, Mike Kroeger et Daniel Adair.

 

La naissance du groupe

 

La véritable histoire du groupe débute en 1995 lorsque Chad Kroeger, lead vocal, en a assez d’interpréter les chansons des autres. Il commence à écrire ses propres textes. Initialement Composé de Mike Kroeger à la basse, de Brandon à la batterie, de Ryan Peake à la guitare et de Chad lui-même, Nickelback sort son premier album « Hesher » en 1996, une démo de 7 titres faisant décoller la réputation du groupe. Plus tard, la composition change avec l'arrivée du nouveau batteur Ryan Vikedal pour remplacer Brandon Kroeger.

 

Le début du succés

 

En 2000, le groupe fait sa première apparition aux États-Unis, puis enchaîne avec une tournée en Amérique pour la promotion de son troisième album « The State ». Pas moins d'un million de fans et spectateurs sont au rendez-vous pendant les quelques 300 concerts.

 

Le succès du groupe se renforce avec la sortie de son quatrième album en 2001 qui s'intitule « Silver Side Up », lui valant le titre de groupe de rock le plus écouté en Amérique en 2002. Le nombre total de ventes enregistrées durant cette tournée est estimé à environ 10 millions d'exemplaires. En 2004 Nickelblack sort le single « Side Of A Bullet » en hommage à Dimebag Garrell, ex-membre du groupe Pantera, assassiné lors d'un spectacle.

 

« All The Right Reasons » sort l'année suivante, après le départ du batteur Ryan Vikedal. Composé de 11 chansons, l'album connait un succès planétaire tout comme son prédécesseur, il se vend à plus d'une dizaine de millions d'exemplaires.

 

Le 28 février 2010, le groupe se produira à la clôture des JO d'hiver de Vancouver.


Derniers articles


Publicité