Fiche artiste

Seether

Seether, une réussite au-delà des frontières

 

Groupe originaire d'Afrique du Sud, Seether s'est essentiellement fait un nom aux États-Unis. Loin de son pays natal, il se fait connaître grâce à de fabuleux singles et le succès de ses disques.

 

Un groupe expatrié

 

En 1999, un nouveau groupe voit le jour en Afrique du Sud, Saron Gas. Voguant sur un style rock, il livre son 1er disque « Fragile » l'année suivante.

 

Contre toute attente, l'album reçoit un franc succès, l'amenant à prendre la route pour une tournée nationale, à l'issue de laquelle, il se voit offrir l'occasion de conquérir le public américain. Il adopte alors le nom qui le fera connaître, Seether, et parvient à s'imposer aux États-Unis grâce à l'album « Disclaimer », comportant des remix du premier opus, ainsi que de nouveaux titres comme « Fine Again ».

 

Son succès ne suffira pourtant pas à retenir David Cohoé qui décide de quitter la formation à cause du mal du pays.

 

Auteur de singles poignants

 

Après le départ, du batteur, Dale Stewart et Shaun Morgan sont rejoints par John Humphrey pour participer à la bande originale de « The Punisher ». Dans ce film, on entendra le groupe sur « Broken », un duo interprété avec la chanteuse d'Evanescence, Amy Lee, et le titre « Sold Me ».

 

Des chansons émouvantes, fortement inspirées du passé douloureux de Shaun Morgan, qui a d'ailleurs éloigné ses idées de suicide au tout début de sa carrière avec l'aide de la musique.

 

Se livrant un peu plus à chaque album, il séduit le public avec la chanson « Remedy », extraite de « Karma And Effect » en 2005. Le groupe étoffera sa discographie en 2011 avec « Holding On To Strings Better Left To Fray ».

 


Derniers articles


Publicité