Dolores O’Riordan : les causes de la mort dévoilées

Les causes du décès de Dolores O'Riordan, qui nous a brusquement quittés le 15 janvier dernier viennent d’être rendues publiques.

 

Les conclusions de l’enquête qui ont été dévoilées hier, jour où la  chanteuse des Cranberries aurait dû fêter son quarante-septième anniversaire, établissent qu’il s’agit d’une mort par noyade due à une consommation d’alcool excessive.

 

D’après les détails communiqués et reportés par The Guardian, la chanteuse a en effet été retrouvée par une femme de chambre inanimée, le visage submergé dans la baignoire de la chambre 2005 de l'hotel Hilton de Park Lane à Londres.

Les analyses toxicologiques ont démontré un fort taux d’alcool dans le sang (plus de quatre fois supérieur au taux autorisé pour conduire en Angleterre) et une présence de médicaments dans les limites des prescriptions.

 

Ainsi le coroner Dr Shirley Radcliffe, a écarté la thèse du suicide en déclarant : « Il n’y a pas de preuve qu’il s’agissait d’autre chose que d’un accident. Il n’y avait pas d’intention, cela semble seulement être un tragique accident. »

 

Publié le 07/09/2018
Publicité