Kurt Cobain, Jimi Hendrix ou John Lennon en hologrammes

LONDON MUSIC HALL OF FAME

Le London Music Hall Of Fame, qui vient de confirmer son ouverture pour la fin 2014, a annoncé que ses visiteurs seraient en mesure de vivre une expérience unique : côtoyer des stars disparues pour certaines depuis des décennies sous forme d’hologrammes. 

 

L’établissement de Camden promet ainsi une espèce de musée Grévin interactif, où Freddie Mercury, John Lennon, Kurt Cobain ou Jimi Hendrix, reprendront vie virtuellement, pour bouger et chanter sous forme d’hologramme en relief. Des artistes toujours vivants, tels que Morrissey, bénéficieront également droit à cette prouesse technologique.

 

Mieux, les visiteurs auront l’occasion de repartir du musée avec un DVD d’une rencontre virtuelle avec leurs idoles, car bien évidemment, afin de rentabiliser ce lourd investissement, vous serez filmé en train de déambuler aux côtés des musiciens disparus, en espérant que vous souhaitiez repartir avec un souvenir de ces rencontres du troisième type.

 

Lors d’une interview accordée au Evening Standard, le directeur du musée, Lee Bennett, a comparé cette expérience à celle vécue l’an passé par les spectateurs du festival californien Coachella, qui avaient assisté au concert de Snoop Dogg et Dr Dre et vu apparaître la silhouette du regretté rappeur Tupac Shakur, projetée en hologramme : « C’était un moment tellement spécial, vous pouviez être ramené à une période de la musique que vous n’aviez pas forcément vécue, voir bouger un artiste qui n’était même plus vivant… J’étais dans la foule et l’on était tous stupéfaits, on avait le souffle coupé ». 

 

Parmi les attractions les plus attendues, Jimi Hendrix évoluera à Woodstock pour sa célèbre prestation de 1969 et Freddie Mercury recréera l’ambiance folle du mythique concert de Wembley donné par Queen au milieu des années 80.

 

Écrit par Ollmedia

 

Publié le 23/10/2013
Publicité