Nickelback à l'heure du bilan

NICKELBACK

Nickelback est devenu depuis 2001 et l'album Silver Side Up, l'un des groupes phares du metal commercialement parlant. Le groupe canadien ne mérite d'ailleurs plus cette étiquette de « metal » selon certains, Nickelback ayant bâti sa réputation sur des chansons comme « How You Remind Me », « Rockstar », ou « Photograph » qui se rapprochent plus par leur douceur d'un univers pop rock. D'une certaine façon, Nickelback est un peu devenu le Scorpions de son époque, le groupe allemand ayant subi ce genre de critiques dans les années 1980 et 1990.

 

Détesté et moqué d'un côté, adulé d'un autre, Nickelback s'apprête de toutes façons à célébrer ses vingt ans de carrière. Là aussi la date peut faire débat, le nom de Nickelback n'étant apparu qu'en 1995. En choisissant 1993, le chanteur et leader Chad Kroeger fait référence à son premier groupe et celui de ses frères Mike et Brandon qui a effectivement débuté au début de la décennie. Ce point de détail réglé, Nickelback profite de l'occasion pour sortir son premier greatest hits avec The Best of Nickelback Volume 1 qui sort le 4 novembre 1993.

 

Le groupe de Hanna en Alberta n'avait auparavant jamais sorti de compilation, si ce n'est le rarissime Three-Sided Coin de 2002 réservé au marché japonais et jamais édité ailleurs. The Best of Nickelback Volume 1 aligne donc impeccablement les plus grand hits du groupe, soit un ensemble de dix-neuf titres dont la réputation n'est plus à faire. La sortie de cet album le 4 novembre coïncide avec le démarrage de la tournée The Hits Tour qui passera en France, par Nantes le 26 octobre et par le Palais Omnisport de Paris Bercy (POPB) le 20 novembre, en Suisse à  Zurich le 10 novembre et en Belgique à Bruxelles le 21 novembre.

 

Écrit par François Alvarez

 

Publié le 11/10/2013
Publicité
  • Vos messages
    en direct
  • Laissez-nous
    un message

    sur le répondeur
  • -->