Oasis : vers une reformation ?

OASIS

Il y a quatre ans, le festival parisien de Rock en Seine devenait le théâtre d’une énième dispute des frères Gallagher en coulisses, juste avant leur montée sur scène. Plus violente et définitive que les autres. Elle allait entraîner la séparation maintes fois évoquée, jamais entérinée, des enfants terribles de la britpop. De cette scission d’Oasis sont nées deux émules, Beady Eye, dirigée par Liam et Noel Gallagher’s High Flying Birds, engendrant deux albums pour la première et un pour la seconde. 

 

Alors que le Royaume britannique semblait commencer à s’accommoder de ce divorce, dont l’aspect définitif était étayé par les deux parties – Noel jurant les grands dieux que jamais on ne le reverrait aux côtés de son maudit frangin « même si la faim dans le monde dépendait de ça » - l’appât du gain pourrait adoucir les plus vifs griefs des deux lads. 

En effet, selon le journal anglais The Daily Mail, Noel et Liam Gallagher seraient actuellement en discussion pour reformer Oasis dès l’an prochain. Le groupe se serait vu offrir une somme conséquente par des promoteurs pour assurer deux shows l’an prochain. Si les musiciens devaient trouver un accord, l’événement se tiendrait à Knebworth, un village du comté de Hertfordshire en août 2014. Oasis s’y était déjà produit en 1996 et avait établi un record de rapidité pour la vente des 330 000 tickets du concert.

 

L’occasion est belle, puisqu’elle coïnciderait avec les vingt ans de leur premier album, celui de référence, Definitely Maybe, qui avait été certifié sept fois disque de platine en Angleterre. C’est dire l’enjeu que représente une telle célébration. L’idée des promoteurs serait d’ailleurs que le groupe interprète l’intégralité de l’album à cette occasion.

 

Écrit par Ollmedia

 

Publié le 19/09/2013
Publicité
  • Vos messages
    en direct
  • Laissez-nous
    un message

    sur le répondeur
  • -->