Quand écouter Nickelback devient un acte de charité…

NICKELBACK

Un podcaster américain de la revue Relevant, Jesse Carey, a choisi une forme de torture inédite et plutôt drôle pour lever des fonds pour une association caritative : écouter entièrement et sans interruption le catalogue musical de Nickelback, soit un total de 168 heures non-stop de Chad Kroeger et sa bande!

 

De quoi devenir fou? C’est ce que des médecins redoutent et auraient averti le martyr moderne des risques potentiels sur sa santé… Mais en dépit des avertissement Jesse Carey a commencé son aventure masochiste le 16 février et il devra tenir jusqu’au 22 février pour réussir son challenge.

 

« Ce fut une longue nuit périlleuse, mais le jour s’est levé et JE SUIS TOUJOURS EN VIE »

 

« 2ème Nuit du défi Nickelback faite. Je me suis réveillé en pensant que c’était juste un mauvais rêve, mais la musique CONTINUAIT DE JOUER »

 

« Cet assaut de Nickeback m’épuise… Je sais maintenant pourquoi aucun autre humain n’a tenté une telle prouesse »

 

«  Cela fait seulement deux jours et je sais déjà les effets d’une telle quantité de Nickelback. Nous venons d’entrer en territoire psychologique inconnu »

 

Ce défi pour le moins insolite a pour but de lever des fonds au profit de l’association Charity: Water dont le but est d’approvisionner les zones sous développées en eau potable, avec un objectif de 10.000 dollars. Et l’objectif est d’hors et déjà atteint puisque à ce jour 17.000 dollars ont déjà été récoltés!

 

Face à ce succès certains ont même suggéré au martyr d’étendre son supplice en écoutant Nickelback jusqu’à ce qu’il récolte 100.000 Dollars!  Des bonnes âmes volontaires ?

 

Enfin la morale de cette histoire c’est qu’il n’y a finalement pas que du mal à écouter Nickelback… contrairement à ce que tous les comités anti-Nickelback de par le monde pourront affirmer!


 

Publié le 18/02/2015
Publicité