Roger Waters découvre la vérité sur son père

ROGER WATERS

Roger Waters a souvent évoqué l’absence de son père, lieutenant de l’armée britannique porté disparu au combat durant la seconde Guerre Mondiale, au travers de ses interviews et surtout de ses textes. 

Un père qu’il n’a jamais eu la chance de connaître puisque Roger n’avait que cinq mois lorsqu’Eric Fletcher Waters fut déclaré disparu. Ainsi, l’album « The Wall » de Pink Floyd tire-t-il une bonne partie de son imagerie de cette guerre, de la folie humaine et surtout de l’absence paternelle.

 

Le bassiste et guitariste n’avait jusqu’ici obtenu que peu de renseignements sur les circonstances de la mort de son père. Mais un vétéran âgé de 93 ans, Henry Shindler est venu récemment apporter un éclairage décisif au musicien. Ainsi que le rapporte le Guardian, l’ancien soldat aurait retrouvé un rapport stipulant que le lieutenant Waters avait été tué « dans un fossé à 11h30 le 18 février 1944, lors d’une embuscade durant laquelle sa compagnie a été décimée ». Pour remercier Henry Schindler, Roger Waters lui a fait parvenir un poème manuscrit, écrit spécialement pour lui. 

 

Le musicien prévoit de se rendre sur le lieu de la fusillade, en Italie, en février prochain. Cette date marquera les soixante-dix ans de la mort de son père. Hasard du calendrier, la semaine dernière, Roger Waters se produisait sur scène à New York, pour un concert caritatif au profit de militaires blessés au combat.

 

Écrit par Ollmedia

 

Publié le 13/11/2013
Publicité
  • Vos messages
    en direct
  • Laissez-nous
    un message

    sur le répondeur
  • -->