Six millions d’euros de clichés Punk partis en fumée!

Joe Corre, fils de Malcolm McLaren, le manager des Sex Pistols mort en 2010, et de la styliste Vivienne Westwood, a mis ses menaces à exécution et a réduit en cendres sa collection de clichés punk, un trésor estimé à 6 millions d’euros,  dernier témoin du célèbre mouvement relayé Outre-Manche par les Sex Pistols il y a plus de 40 ans.

 

Et c’est par le feu que Joe Corre a décidé de mettre fin à ce mouvement. Il a incendié ses précieuses reliques à bord d’une embarcation sur la Tamise en y ajoutant des feux d’artifices  pour ajouter à la provocation. 

 

Un des gestes les plus Punk de ces dernières années qui rend honneur une dernière fois au mouvement tout en marquant sa fin : «Je me demandais depuis longtemps que faire de tout ça et je crois que c'est l'occasion de dire que le punk est mort» avait déclaré l’artiste pour annoncer son exhibition.

 

Un spectacle que les institutions anglaises n’auront certainement pas apprécié, elles qui profitaient du 40ème anniversaire du single ‘Anarchy in the UK’ pour faire entrer le mouvement Punk dans l’establishment et dans le patrimoine anglais. Ce que le fils de Malcolm McLaren n’avait absolument pas vu d’un bon oeil!

 

En effet, selon lui : «L'establishment a estimé qu'il était temps de célébrer le mouvement. Il tente de le privatiser, de le mettre en boîte, de le châtrer.» D’après Joe Corre,  «Le punk [...] est désormais devenu un nouvel instrument de marketing pour vous vendre une chose dont vous n'avez pas besoin. L'illusion d'un autre choix. La conformité sous d'autres atours». C’est pour cette raison que, d’après lui, «Il était temps de tout mettre au feu».

 

Publié le 29/11/2016
Publicité
  • Vos messages
    en direct
  • Laissez-nous
    un message

    sur le répondeur
  • -->