Fiche artiste

Wolfmother

Wolfmother un top 10 de Rolling Stone

 

Le groupe de rock australien Wolfmother, une nouvelle génération de rock psychédélique gagne très vite le rang des stars internationales et fait fureur dans les bacs dès son premier morceau.

 

Musiciens amateurs jouant pour le fun

 

C'est en novembre 1999 que trois amis, Andrew Stockdale guitariste, Myles Heskett batteur et Chris Ross jouant à la fois de la basse et du clavier forment un groupe de rock baptisé Wolfmother. Le trio se lance dans le rock heavy et fait preuve de beaucoup d'ingéniosité. Les trois musiciens australiens se représentent d'abord dans des bars. Très vite, le groupe connait le succès avec un nouveau genre de heavy metal, leur passion commune, ainsi que des morceaux de différentes influences à grand renfort de guitare, de basses et de clavier. Le titre « Mind's eye/woman » est très bien accueilli par le public et se place 26e en Australie.

 

Wolfmother vers l'apothéose

 

La carrière professionnelle de Wolfmother démarre très fort en 2003. Le groupe est une véritable révélation rock après être apparu dans les festivals de Homebake ou de Big Day. L'album éponyme sorti en 2004 se classe numéro trois des ventes de disques en Australie avec 10 000 exemplaires vendus. En août 2008, alors que la formation connaît son heure de gloire, Chris Ross et Myles Heskett se retirent du groupe pour divergences musicales. C'est avec les nouveaux membres Aidan Nemeth guitariste, Dave Atkins batteur et Ian Peres à la basse et au clavier que le deuxième opus Cosmic Egg sort en 2009. Atkins sera ensuite remplacé par  Will Rockwell-Scott en 2010.


Derniers articles


Publicité